• Du 14 novembre 2015 au 15 février 2016
    Campus Tertre



Le cycle de Journées d'Étude organisées par le CRINI depuis 2013 a permis d'explorer en partie les potentialités de la photographie contemporaine pour définir ou revisiter les notions d'identités artistiques et nationales, plus particulièrement britannique et américaine. La journée 2016 abordera la notion de censure. Celle-ci aura lieu le vendredi 20 mai 2016 à la Faculté des langues et cultures étrangères. Les propositions de communication sont à envoyer avant le 15 février 2016.

Crédits-photo : Laurie Simmons Avec la photographie comme point de départ, cette édition ouvrira la réflexion plus largement à l'image contemporaine, et s'intéressera aux incursions intermédiales d'autres formes artistiques dans la pratique de photographes (installation, vidéo, production sonore, performance, pratiques de l'art urbain) - ou comment le choix plastique de la forme artistique/medium devient moyen d'expression et d'engagement face à la censure, mode de ralliement contre la censure, outil d'expression identitaire pour le groupe ou la minorité, pour contourner la contrainte, se nourrir de ses limites et générer des élans créatifs nés d'elle.

La censure questionne la notion de démocratie et de pouvoir. Elle implique l'idée qu'une ou des autorités imposent une norme à respecter, pouvant entraver la liberté d'expression de l'artiste, interrogeant les limites du discours artistique. Jusqu'où l'artiste peut-il aller et donner à voir ? Comment s'opère la genèse dans l'atelier de l'artiste? On s'interrogera sur la façon dont la censure renforce la norme, tandis que l'artiste la défie en proposant des modalités d'écart relevant de la contestation, de l'anti-« tendance », de l'aller « contre ».


Téléchargez les textes de cadrage et les programmes des Journées d'Étude de 2013, 2014 et 2015 :