Edito


Dans ce numéro 3 de la revue du Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l'Interculturalité, vous trouverez, outre les rubriques concernant les activités du laboratoire et de ses doctorants et étudiants de Master, le résultat des travaux d'un réseau de chercheurs français et canadiens dont certains sont affiliés au CRINI. Ces travaux avaient été présentés sous forme d'ébauche lors du colloque de mars 2011, organisé par le CRINI et le Centre d'Etude sur le Canada de l'Université de Nantes. La problématique de ce colloque portait sur la migration française vers le Canada entre 1870 et 1914. Cette démarche collective s'inscrit directement dans l'axe de recherche du laboratoire portant sur les migrations Europe-Amériques à l'époque dite de la « grande migration ».

 

Ces travaux sont ici présentés sous la forme de bilans de recherche, organisés par grandes provinces ou région d'émigration au Canada ou à partir de cas de groupe de migrants issus de régions françaises. Les chercheurs, spécialistes de leur aire géographique : le Québec, l'Ontario, les Prairies, l'Ouest canadien, ou les provinces maritimes, y font l'état des lieux de la connaissance sur la question de la migration française en s'appuyant sur les recensements, les correspondances consulaires et des archives privées ou publiques peu exploitées jusqu'alors.

 

Ce bilan d'étape, à mi-parcours du projet final, prévu pour 2013 sous la forme d'un volume synthétisant ces travaux, propose également au lecteur un ensemble d'articles qui se focalisent sur des exemples précis de groupes de migrants, mettant ainsi en lumière le rôle des réseaux dans les démarches de migration transatlantique des Français, entre 1870 et 1914.

 

Pour l'équipe éditoriale,

Françoise LE JEUNE